FANDOM


Controlling Interest
Saison 5, Épisode 4
5x04 6
Titre VO : Controlling Interest
Traduction : Contrôle d'intérêt
Scénariste : Jim Campolongo
Réalisateur : Kevin Bray
Diffusion
USA Network : 7 novembre 2013
Guide des épisodes
précédent
"One Last Stakeout"
suivant
"Master Plan"
Controlling Interest est le quatrième épisode de la saison 5. Il a été diffusé le 7 novembre 2013 sur USA Network.

IntrigueModifier

Peter envoie Neal en mission d'infiltration chez une psychiatre, qui manipulerait ses patients afin de commettre des cambriolages.

RésuméModifier

Une réunion a lieu afin de présenter tous les éléments que possède le FBI sur le meurtre de David Siegel. Selon eux, il s'agit d'une agression qui a mal tourné. Le visage du meurtrier n'est pas visible sur les caméras. Suite à cet événement tragique, les affaires sont divisées entre les bureaux, et un psychologue est à disposition des agents. A la fin de la réunion, Jones précise à Peter qu'il ne peut pas assigner Neal à résidence trop longtemps, il a besoin d'un nouvel agent.

Mozzie s'est installé chez Neal, car Big Brother lui aurait tout grillé. Neal travaille toujours sur le Codex pour tenter de le déchiffrer. Il essaie de ne peut plus penser au meurtre de Siegel, sachant qu'il a été tué là où lui et Hagen s'étaient rencontrés quelques heures plus tôt. Neal ne pense pas que ce soit une coïncidence, mais de chez lui, il ne peut faire aucune recherche fructifiante.

Aux bureaux du FBI, Peter annonce à Neal qu'ils vont recommencer à travailler ensemble et lui propose une nouvelle affaire qui ne l'enchante pas. Ils sont interrompus par l'arrivée d'un homme, arrêté par les agents avec un sac de billets. L'homme souhaite avouer un crime.

Nate Griffith enchaîne les séjours en prison depuis 1998, à la suite de plusieurs braquages de banques. Cependant, il affirme qu'il ne fait plus rien qui pourrait nuire à sa famille, notamment son fils, Andrew. Peter souhaite avoir des explications sur son nouveau crime. Griffith explique qu'il avait entendu parler d'un coffre hautement sécurisé à Manhattan, contenant 2 millions en liquide. En revanche, il ne sait pas où il a entendu parler de ça, ni comment il s'est procuré le code de sécurité. L'argent est dans un coffre à Grand Central. Peter est sceptique, et pense que le jeune homme joue la comédie. Neal, qui les observe, tend plutôt à croire Griffith.

Jones présente à Peter toutes les pillules prescrites à Griffith, des anti-dépresseurs, par le docteur Mara Summers.

Pendant ce temps, Neal explique à Griffith qu'il est plutôt comme lui en réalité. Il demande au jeune homme s'il se souvient d'autre chose, mais Griffith déplore que non.

De son côté, Peter découvre que les billets sont marqués, et qu'ils ont pu servir pour une rançon ou un autre vol. 

Neal et Peter rendent visite au directeur de Kaplan Securities. L'homme n'a pas pris connaissance d'un cambriolage, expliquant que leurs coffres sont très fortement sécurisés. Il refuse de laisser Peter et Neal voir l'intérieur du coffre, mais Neal a un plan.

Neal fabrique rapidement un faux badge d'employé de l'entreprise, ce qui épate mais en même temps effraie Peter, qui le fait remarquer à Neal. Le jeune homme a alors l'idée de lui créer également un badge, vu que Peter fait peur selon lui. 

Peter - se renommant Eric Roberts - se fait passer pour le nouveau superviseur du jeune employé de Kaplan Entreprise. Il prétend que Neal - Mr. Wilcox, premier importateur et exportateur de la Côte Est - souhaite ouvrir un compte. Neal et Peter s'énervent, et Peter sermonne le jeune employé afin qu'il aille chercher les papiers. Ainsi, Neal peut regarder sur son ordinateur qui est le propriétaire du coffre volé, qui est en fait une société : Niteowl Holdings. Ils s'enfuient en vitesse de l'établissement.

Pour Neal et Peter, c'est une société écran dont quelqu'un se sert. Jones les informe que les billets ont été marqués par une banque de Manhattan après un vol par Shane Jacoby, PDG de Niteowl Holdings, qui n'a pas pu être arrêté. Ils comprennent que le docteur Mara Summers lie Shane Jacoby et Neal Griffith. En effet, ils sont chacun reçu un traitement après leur arrestation, avec la psychiatre.

Peter et Neal se rendent à une conférence du docteur Summers. Neal l'aborde à la fin, et prétend avoir besoin de son aide, afin de découvrir ce qu'elle fait à ses patients. Peter marche dans son plan. Les deux hommes expliquent le vaste cas de Neal, afin de convaincre Summers, qui lui donne finalement rendez-vous.

Aux bureaux du FBI, Peter explique qu'il a du mal à croire qu'un psychiatre peut conduire une personne à faire ce qu'elle veut, mais Neal lui prouve le contraire en faisant un test avec des chiffres. Il conclut que Griffith est innocent, mais Peter veut plus de preuves.

Pour son premier rendez-vous avec Summers, la psychiatre demande à Neal en quoi il souhaite changer sa vie. Il souhaite retrouver une certaine normalité. Mais Summers déclare qu'il ne pourra pas, et qu'elle est là pour l'aider à découvrir qui il est, pour s'accepter. Elle trouve que Neal est trop intéressant pour être normal. A la suite d'un échange, Neal la trouve agressive. Summers pense qu'il ne dit pas tout et que c'est naturel. Elle veut qu'il soit honnête.

Peter rend visite à Jacoby, qui prétend n'avoir rien fait, que la police souhaite lui mettre le vol sur son dos, et n'avoir jamais entendu parler de Niteowl Holdings. Peter laisse Jacoby partir, mais il n'en a pas fini avec lui.

Summers demande à Neal de dire le premier mot qu'il associe à ceux qu'elle énonce : travail ? / confiné ; jalousie ? / faible ; argent ? / appui ; femmes ? / espoir ; peter ? / respectable ; vol ? / capable ; attrapé ? ; oups. Summers pense qu'il a un comportement de sociopathe, que la perception des autres influence ce qu'il pense et ce qu'il ressent. Elle prétend qu'il est particulièrement dans la tromperie et la manipulation, mais Neal affirme que c'est une généralité qui s'étend aux personnes qui mentent, c'est-à-dire tout le monde inclus Summers. Elle rétorque que lui, contrairement à la plupart des menteurs, croit à ses propres mensonges, afin que personne ne voit ses faiblesses. Neal lui dit qu'il ne lui fait pas confiance, et Summers répond que les gens confiants admettent leurs défauts, au lieu de sourire pour les cacher. Neal retourne ses propres propos contre elle, et lui demande ses défauts, vu qu'elle parait confiante. Summers déclare alors qu'elle peut être agressive comme il l'avait souligné, et qu'elle se ronge les ongles. Neal commence à se sentir mal, mais affirme tout de même s'être rangé, ce à quoi Summers rétorque que ce n'est pas parce qu'une personne qui a mal agit comment à bien agir qu'elle est une bonne personne. Neal précise que tout le monde a mal agit à un moment de sa vie, même Summers. Elle n'est pas sûre qu'il veuille vraiment changer. Se sentant vraiment mal, Neal se demande ce qu'il se passe. Summers reste étrangement calme et lui dit qu'elle a encore quelques questions à lui poser, qu'il s'agit d'une nouvelle forme de thérapie afin de définir qui il est. Neal regarde son verre et comprend que la psychiatre l'a drogué ; il s'effondre, mais réussi à retourner sur la chaise.

Toujours dans son bureau, Summers réveille Neal, prétendant qu'il a été absente après une séance d'hypnothérapie. Perturbé, Neal s'en va, titubant.

Peter, quant à lui, découvrir que Jacoby était surnommé 'Night owl', après avoir commit de nombreuses agressions, et peu enfin prouver le lien entre l'homme et Niteowl Holdings. Neal arrive en trombe au bureau, et lui explique ce qui s'est passé avec Summers, qu'elle l'a drogué. Ils interrogent Griffith, qui est retourné voir Summers, et lui avait dit que Peter était un agent du FBI, et Neal son consultant. Peter pense que cela a un rapport mais pas Neal. Il se sent concerné lorsque Griffith lui demande ce qu'il va se passer s'il ne peut pas changer.

Mozzie dit à Neal que la drogue donnée par Summers s'appelle 'Bonne nuit, Cendrillon', et qu'elle est composée de GHB, de kétamine et de flunitrazepam. Neal doit se rappeler de ce qu'il a dit. Pour cela, Mozzie lui propose de reprendre de cette drogue, afin de se mettre en conditions. Il en fabrique pour Neal, qui l'avale. Neal a avoué à Summers que le FBI savait tout, mais qu'il n'avait aucune preuve. Elle confie avoir volé les deux millions. Drogué, Neal avoue à Mozzie aimer travailler avec le FBI et Peter, mais également travailler contre eux, faire les choses qu'il ne devrait pas, et qu'il n'a aucun remords. Il dit à Mozzie qu'il devrait en prendre pour se rappeler qui il est, et lui demande si Big Brother l'a changé en défaitiste. Mozzie prétend aller chercher un stylo et un papier afin de faire une pause. Mais pendant ce temps, Neal se rend chez Peter et Elizabeth, afin de se confier.

Neal raconte ce qu'il a pu faire de mal durant son adolescence. Peter et Elizabeth se demandent s'il va bien, et Neal leur explique, maladroitement, qu'il mène une expérience avec Mozzie. Profitant de la situation, Peter demande à Neal s'il sait ce qui est arrivé à Siegel, mais le jeune homme ne répond pas. Mozzie arrive à son tour. Ils lui font remémorer sa consultation avec Summers. La psychiatre souhaite savoir si le FBI va poursuivre Griffith ; bientôt. Elle a ensuite appelé quelqu'un. Peter découvre que c'est Jacoby. Pendant ce temps, Neal s'endort sur le canapé. Mozzie souhaite le ramener chez lui, mais Peter préfère qu'il reste la nuit. 

Le lendemain, Peter et Jones se rendent chez Griffith, et découvrent que Jacoby tient le fils de Griffith en otage. Après lui avoir fait croire qu'ils partaient, Peter et Jones se cachent, puis arrêtent Jacoby lorsque celui-ci se croit hors de danger. 

Summers manipulait Jacoby pour voler Griffith mais a finalement inversé. Ainsi, Jacoby aurait essayé de tuer Griffith, qui se serait envoyé en prison lui-même et aurait récupéré l'argent. Neal et Peter veulent obtenir les aveux de Summers.

Neal retourne en consultation avec Summers. Il lui affirme aimer commettre des actes criminels, et avoue en commettre un maintenant. Neal lui demande où est l'argent que Griffith a volé, et révèle avoir drogué Summers à son tour. Il retourne son jeu contre elle, et place un enregistreur afin d'obtenir ses aveux.

Peter arrêter Summers, et Neal fait écouter ses propres aveux à la psychiatre. Elle déclare à Neal qu'il ne changera jamais, mais Neal rétorque qu'au moins, il est libre, à l'instar de Summers. 

Griffith est blanchi. Il remercie Neal de lui avoir montré que des gens comme eux pouvaient devenir de meilleures personnes. Peter confie à Neal qu'il trouve étrange qu'ils n'aient pas trouvé les deux millions après avoir eu les aveux de Summers.

Chez lui, Neal donne à Mozzie les deux millions, qui s'en servira pour 'reconstruire son empire'. Neal déclare qu'il a fini d'être la marionnette de tout le monde, qu'il veut changer les règles du jeu, et qu'il coupera toutes les cordes.

InvitésModifier

Personnage Acteur
Nate Giffith David Call
Dr. Mara Summers Elizabeth Marvel
Shane Jacoby Maceo Oliver
Andrew Sal Pandolfo Jr.

AudiencesModifier

  Etats-Unis France
Audiences 2,24 M ? M
Statut par rapport
à l'épisode précédent
Down
à venir...

GalerieModifier

VidéosModifier

White Collar, Season 5, Eps 4- "Controlling Interest," Promo00:31

White Collar, Season 5, Eps 4- "Controlling Interest," Promo

Promo

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard